Blog Beauté et Lifestyle

Les hydrolats, une bonne alternative aux lotions toniques

Hello tout le monde !

Après mûre réflexion, j’ai choisi d’inaugurer mon blog avec un article beauté ! Pour cela, j’ai décidé de vous présenter un type de produit cosmétique qui reste encore assez peu connu et utilisé : les hydrolats de plantes.

Les hydrolats : qu’est-ce que c’est ?

Un hydrolat est l’eau qui est obtenue suite à la distillation d’une plante à la vapeur d’eau. La distillation d’une plante à la vapeur d’eau permet en effet d’obtenir deux produits : l’huile essentielle de la plante d’une part, et son hydrolat d’autre part. L’huile essentielle et l’hydrolat issus de la distillation d’une plante contiennent tous les deux des principes actifs végétaux provenant de la plante distillée et ils possèdent donc les mêmes propriétés. Toutefois, l’hydrolat est moins concentré en actifs végétaux que l’huile essentielle : il a donc une action plus légère, mais il est en contrepartie plus doux et mieux toléré. Les hydrolats présentent ainsi l’avantage, par rapport aux huiles essentielles, de ne pas posséder de contre-indication et de pouvoir être utilisés par tous sans risque ni précautions particulières.

Les propriétés des hydrolats sont exploitées dans différents domaines (cosmétique, cuisine, santé). Pour ma part, c’est l’utilisation des hydrolats comme produit de soin cosmétique que j’ai testée (et adoptée) depuis plus d’un an et dont je vais vous parler dans cet article.

L’utilisation des hydrolats comme produit de soin cosmétique

hydrolats entiers
Dans le domaine cosmétique, les hydrolats ont pour principale action de nettoyer, tonifier, apaiser et rafraîchir la peau. Ils sont donc essentiellement utilisés pour le soin quotidien du visage. Moins concentrés en actifs végétaux et donc plus doux pour la peau que les huiles essentielles, ils peuvent être utilisées purs et conviennent à tous les types de peaux, y compris les peaux les plus sensibles (comme celle des bébés par exemple). Les hydrolats peuvent être intégrés à votre routine soin du visage en les utilisant soit comme eau de rinçage, soit comme lotion tonique. En effet, contrairement à l’eau de votre robinet, un hydrolat est naturellement déminéralisé, ce qui permet à la peau de l’absorber sans se déssécher (alors qu’un rinçage à l’eau claire aura tendance à assécher la peau). Les hydrolats peuvent également remplacer votre lotion tonique habituelle et être ainsi appliqués le matin avant votre crème de jour et/ou le soir après le démaquillage de votre peau. Pour cela, vous pouvez soit vaporiser un hydrolat directement sur votre visage et tamponner ensuite délicatement, sans frotter, avec un mouchoir, soit imbiber un coton avec l’hydrolat de votre choix pour l’appliquer sur votre visage.

Les hydrolats étant légèrement parfumés, ils sont également utilisés comme eau de toilette ou pour parfumer les bains. Ils peuvent aussi être utilisés comme ingrédients pour confectionner des produits cosmétiques maison (masques, crèmes hydratantes, laits corporels).

Comment bien choisir son hydrolat ?

Il existe de nombreux hydrolats, dont les propriétés diffèrent en fonction des actifs végétaux qu’ils contiennent et donc de la plante qui en est à l’origine. Un hydrolat doit donc être choisi en fonction du type de peau et de l’effet recherché et attendu.

Hydrolats principalement recommandés :

  • Pour les peaux sèches : Bleuet, Tilleul, Santal et Mélisse.
  • Pour les peaux mixtes, grasses et/ou acnéiques : Lavande, Romarin, Laurier, Achillée Millefeuille, Citron, Arbre à thé (tea tree).
  • Pour les peaux sensibles : Camomille, Carotte, Fleur d’oranger et Ciste.
  • Pour les peaux matures : Basilic à linalol, Cannelle, Sauge et Ylang-Ylang.

hydrolats bleus

Pour trouver l’hydrolat le plus adapté à vos besoins, je vous conseille de consulter le tableau/guide pratique d’Aroma Zone ici.

Comment conserver un hydrolat ?

Les hydrolats sont plus fragiles et plus propices au développement bactériologique que les huiles essentielles. Ils ont donc une durée de vie beaucoup plus courte : en moyenne, un hydrolat peut être conservé pendant 1 an à l’abri de la lumière et de la chaleur (idéalement au réfrigérateur). Comme pour tous les produits cosmétiques, une date de péremption est indiquée sur l’emballage. Dans tous les cas, si votre hydrolat perd son odeur ou qu’à l’inverse il développe une odeur aigre, jetez-le sans hésiter.

Mon expérience avec les hydrolats

 J’ai une peau mixte à grasse, sensible et réactive, avec une tendance à l’acné et aux imperfections (non, je ne fais pas les choses à moitié !). Autant vous dire que quand un produit cosmétique me convient, c’est plutôt un sacré gage de qualité wink

Depuis que j’ai découvert les hydrolats, j’ai pu en tester 4 variétés différentes : Rose, Citron, Lavande et Romarin.

Hydrolat de rose
L’hydrolat de rose est celui que je conseillerais à tous ceux qui veulent essayer les hydrolats : si vous ne voulez en tester qu’un seul, optez pour celui-là ! L’hydrolat de rose convient en effet à tous les types de peaux (sèches, normales, mixtes, grasses, sensibles et réactives, matures), possède de multiples propriétés (tonifiantes, astringeantes, rafraîchissantes, apaisantes, adoucissantes et raffermissantes) (il ne manquerait plus qu’il passe aussi l’aspirateur et on serait comblés !) et son odeur n’est pas désagréable (point à ne pas négliger – et vous allez très vite comprendre pourquoi). En ce qui me concerne, ce sont principalement ses effets rafraîchissants et adoucissants que j’ai pu constater : suite à son utilisation, ma peau a été adoucie et mon teint moins terne, et son application le matin permettait vraiment de rafraîchir ma peau et de me donner un coup de fouet pour attaquer la journée ! A l’époque, je trouvais qu’il sentait un peu la mémé (disons-le clairement !), son principal point négatif selon moi. Mais ça, c’était avant.

Convaincue par les hydrolats, j’ai voulu en tester un qui soit plus adapté à ma peau mixte-grasse-réactive-à-imperfections, et j’ai opté pour l’hydrolat de romarin. Allez savoir pourquoi je n’ai pas plutôt opté pour l’hydrolat de citron, de lavande ou d’arbre à thé. Je dois aimer me créer des complications l’aventure. Toujours est-il que je ne saurai jamais si cet hydrolat aurait porté ses fruits à l’usage, parce qu’il sentait tellement fort que j’ai rapidement arrêté de m’en asperger généreusement le visage. Non pas que je n’aime pas l’odeur du romarin : au contraire, j’adore ça. Mais dans une ratatouille ou sur des grillades. Pas sur mon visage à 7h du matin.

Hydrolat citron

J’ai donc abandonné mon hydrolat de romarin pour un hydrolat de lavande (qui, au passage, sent encore plus la mémé que celui à la rose), puis pour un hydrolat de citron. Je les ai tous les deux trouvés agréables et efficaces (et j’ai arrêté de sentir le poulet mariné quand j’arrivais au boulot le matin).

Au final, l’hydrolat qui a le plus convenu à ma peau über exigeante est celui au citron : je l’ai trouvé très rafraîchissant, avec une odeur relativement neutre et agréable, et j’ai réellement pu voir des effets bénéfiques sur ma peau (teint moins terne, diminution des imperfections, pores resserrés dès l’application). Je le conseille à ceux ou celles qui ont une peau mixte/grasse à imperfections et qui souhaiteraient essayer les hydrolats.

Le prochain sur ma liste ? L’hydrolat d’arbre à thé. Déjà convaincue par l’huile essentielle d’arbre à thé en application locale sur les imperfections, j’en attends des miracles. (Mais j’ai un peu peur pour l’odeur) (A peine traumatisée, la fille)

Où acheter des hydrolats ?

Les hydrolats peuvent être achetés en parapharmacie, en pharmacie et dans les magasins de produits bio, mais on les trouve également de plus en plus en grande surface (j’en ai par exemple vu chez Leclerc). Je vous conseille de choisir des hydrolats purs à 100%, sans alcool, sans parfum et sans conservateur, et de privilégier les hydrolats bio (histoire d’être sûr(e) qu’ils ne contiennent ni résidu ni pesticide). Les marques Melvita et Sanoflore sont celles que vous trouverez probablement le plus souvent, mais je vous conseille vraiment d’essayer Aroma Zone : c’est l’enseigne qui a le plus de choix !

En ce qui concerne le prix, contrairement à ce qu’on pourrait croire (produit bio, toussa toussa), il est mini : comptez entre 5 et 10 euro pour 200 mL de produit.

Et vous, connaissiez-vous les hydrolats ?
Si oui, comment les utilisiez-vous ?
Si non, auriez-vous envie de les essayer et de les découvrir ?
signature mamzelle boom
Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Email this to someone

26 commentaires pour “Les hydrolats, une bonne alternative aux lotions toniques

  1. Tout d’abord, bienvenue sur la blogo ! J’en suis moi-même une blogueuse néophyte depuis 6 mois. En ce qui concerne les hydrolats, j’aime bien ton article, surtout je ne connais pas du tout ceux que tu as testés. Je passe mon tour pour ceux à la rose et à la lavande (des odeurs que je n’aime pas du tout !), celui de citron a l’air intéressant, pourquoi pas si l’odeur reste légère ? Mon hydrolat préféré, utilisé matin et soir, c’est celui d’hamamélis (nettoyant et finit bien le démaquillage). Il sent super bon, enfin je trouve ! J’ai aussi essayé celui à la fleur d’oranger mais il n’a pas cette odeur traditionnelle (sûrement chimique d’ailleurs) que j’aime tant et je m’en sers rarement (action calmante pour peaux sensibles). Enfin, avec une erreur de commande j’ai aussi l’hydrolat d’hélichryse de Corse. Elle doit atténuer les rougeurs etc, mais son odeur, pouah ! Elle doit faire la paire avec le romarin celle-là ! J’attends tes prochains articles avec impatience :-)

    1. Merci beaucoup pour ton gentil message, qui inaugure les commentaires sur mon blog !
      Je suis ravie d’apprendre que mon article t’a plu … et que tu attends les suivants (aïe aïe aïe la pressiooonnn !).

      L’hydrolat de citron est vraiment très rafraîchissant et tonifiant, il est très agréable le matin pour réveiller la peau. Mais je ne te cache pas qu’il sent quand même le citron (en même temps, pour un hydrolat de citron, c’est plutôt rassurant !). Ceci dit l’odeur n’est pas désagréable, et elle se dissipe très rapidement.

      Je vois que tu as toi aussi une belle collection d’hydrolats ! Tu n’es pas la première à me dire du bien de l’hydrolat d’hammamélis, il faudra que je l’essaie. En revanche je te laisse l’hydrolat d’hélicryse de Corse : j’ai déjà eu ma dose de mésaventures avec le romarin ;)

      Merci d’avoir partagé ton expérience des hydrolats ici et à très bientôt :)

  2. Article très intéressant, je ne connaissais pas les hydrolats! C’est agréable de te lire, tu es précise et on apprend! Je viens d’écrire un article sur deux nouvelles innovations en cosmétique si ça t’intéresse de les découvrir :) Bienvenue sur la blogosphère !! Muak

    1. Merci beaucoup pour tous ces compliments, c’est vraiment adorable ! :)
      Les hydrolats sont effectivement encore assez peu connus (sauf parmi les personnes qui sont habituées à utiliser des produits cosmétiques bio et/ou à faire leurs propres cosmétiques maison), et c’est pour cela que j’avais décidé de leur consacrer un article.

      J’avais vu tes articles avant même que tu postes ton commentaire (je les ai d’ailleurs commentés, comme tu as dû le voir entre-temps). J’ai particulièrement aimé celui sur la technocosmétique.

      Au plaisir de te lire bientôt et/ou d’échanger avec toi !

    1. Merci pour ton témoignage :)
      Je me démaquille aussi avec une huile démaquillante depuis 1 an (impossible de revenir aux laits/lotions/eaux micellaires une fois que tu as testé l’huile !), mais je n’ai pas encore essayé les huiles végétales pour me démaquiller. C’est sur ma liste de produits/concepts à tester depuis un moment d’ailleurs … il faudrait peut-être que je pense à concrétiser rapidement maintenant ;)

  3. Ton article m’interpelle car je réagis justement très mal aux toniques qui m’agressent la peau, qui est mixte à l’extrême (joues/cou/front très sec, zone T grasse & points noirs) et en plus de ça très sensible à cause d’un eczéma qui gratte.
    J’ai déjà testé une huile nettoyante coréenne et j’avoue que si j’aime la sensation d’apaisement, je n’en aime pas l’odeur. Du coup je vais aller fouiner sur AromaZone au cas ou je trouve mon bonheur !

    1. Si tu as la peau mixte et sensible (donc probablement l’un des types de peaux les plus pénibles et exigeants), je te conseille vraiment le démaquillage à l’huile et l’utilisation des hydrolats en remplacement des lotions toniques. AromaZone est une vraie caverne d’Ali Baba et je suis convaincue que tu y trouveras ton bonheur ! N’hésite pas à m’envoyer un mail si tu as des questions ou que tu hésites entre plusieurs produits, je me ferais un plaisir de t’aider et de t’orienter du mieux que je peux :)
      Bon dimanche soir et à très bientôt j’espère !

      1. Si j’ai bien regardé, les huiles qui me conviendraient le mieux sont celles à la carotte sauvage et à la fleur d’oranger !
        Je ne me maquille pas car ma peau ne le supporte pas, du coup je n’utilise pas l’huile en tant que démaquillant mais en tant que nettoyant.
        Est-ce que ces hydrolats peuvent aussi servir d’huiles nettoyantes ou uniquement d’huiles démaquillantes ?

        1. Je n’ai pas bien compris ton commentaire : est-ce que tu parles d’huile ou d’hydrolat ? Je suppose que tu parles plutôt d’hydrolat puisque tu évoques la carotte et la fleur d’oranger, donc je vais supposer que c’est le cas :)
          Les hydrolats ne sont pas du tout utilisés comme démaquillants (ils ne permettraient qu’un démaquillage très partiel de toutes façons), mais comme des lotions toniques. Ils permettent de terminer l’étape de nettoyage, après que tu aies lavé ta peau avec ton nettoyant visage habituel. Ils permettent également de se débarrasser de l’eau calcaire restée au contact de ta peau, de la rafraîchir et de la tonifier. Si tu ne te maquilles pas, je te conseille de te nettoyer le visage avec un savon ou un nettoyant visage liquide, d’appliquer un hydrolat par pulvérisation ou au coton, et de terminer ta routine de soin avec un sérum, une crème pour le contour des yeux et une crème hydratante. J’espère avoir répondu aux questions que tu te posais. Si ce n’est pas le cas, n’hésite pas à me solliciter à nouveau :)
          A très bientôt !

  4. Coucou!! Le premier hydrolat que j’ai essayé est… le romarin !! Et j’avoue que l’odeur est étrange au début mais à force j’appréciais le côté frais, en tout cas il faisait quand même bien son job :) Actuellement je suis à la rose de Damas et j’ai l’impression qu’elle a vraiment un effet sur le teint :)

    1. Coucou !

      C’est super que tu aies pu faire abstraction de l’odeur de l’hydrolat de romarin pour apprécier pleinement ses effets. Sur moi il n’a vraiment pas été sensationnel, mais je sais que sur d’autres il a été plus efficace :)

      Comme toi, je trouve que l’hydrolat de rose a vraiment eu un effet sur mon teint. Et il avait énormément adouci ma peau aussi ! Aujourd’hui j’ai plus d’imperfections, donc je ne suis pas certaine qu’il me conviendrait encore, mais il m’avait fait un vrai teint de pêche à l’époque ;)

      Gros bisous et à bientôt <3

    1. Coucou Dinara !

      Je suis contente que mon article t’ait plu et qu’il t’ait appris des choses :)

      Oui, l’eau de fleur d’oranger est bien un hydrolat.
      C’est drôle que tu me poses cette question, parce que je viens de publier un article avec un petit bilan sur les hydrolats, dans lequel je parle de la différence entre hydrolat et eau florale (tu pourras le retrouver ici : http://mamzelleboom.com/2014/05/20/hydrolats-eaux-florales-anti-imperfection-geranium-hammamelis-bilan-questions-mode-utilisation/). J’ai eu beaucoup de questions à ce sujet au cours des derniers mois, et je suis contente de voir que ce nouvel article et les précisions que j’y apporte seront probablement utiles à certaines :)

      N’hésite surtout pas à revenir vers moi si tu as d’autres questions !

      Gros bisous et à bientôt <3

  5. J’ai la peau grasse facilement sujette aux imperfections et je recherche un produit adapté pour laver mon visage matin & soir, avant l’application de ma crème hydratante. En ce moment j’utilise un gel purifiant, mais je me demande si c’est le produit adapté. En plus, je suis tombé sur des articles qui parlent du côté desséchant de l’eau du robinet sur le visage.. Je me demande donc, es-ce que je peux utiliser l’hydrolat comme nettoyant ? Si je comprend bien, pas besoin de rincer, et on peut appliquer sa crème ? Merci :)

    1. C’est vrai que l’eau du robinet contient beaucoup de calcaire et qu’elle est asséchante, mais personnellement je préfère quand même me laver le visage avec un nettoyant, plutôt que de me contenter d’une lotion. Si tu préfères éviter de te laver le visage à l’eau, utilise plutôt une lotion tonique qu’un hydrolat, surtout si tu as une peau sujette aux imperfections. Un hydrolat est très doux et peu chargé en principes actifs : il aide surtout à contrebalancer l’effet du calcaire contenu dans l’eau du robinet, mais il ne nettoie et ne purifie pas :)

      J’espère t’avoir un peu aidée !

      Gros bisous <3

  6. J’ai reçu mon « stock » d’hydrolats d’AZ ce jour, c’est drôle ! (ma mère m’a demandé où trouver de l’huile d’argan, là j’ai dégainé AZ, en plus j’avais besoin de reprendre des hydrolats et un chèque marrainage à écouler).
    Mes préférés sont ciste et hamamélis. J’ai essayé lavande, mais au final ma peau a l’air moins fan.
    Celui de citron, j’aime bien mais j’ai la peau qui tire après, et avec les beaux jours, mieux vaut éviter le citron et les agrumes sur la peau, surtout la journée. J’ai pris celui de bambou en prévision des beaux jours pour moins briller. Avec cela, tu as de quoi deviner la nature de ma peau LOL.

    1. Moi j’ai vraiment une grande préférence pour les hydrolats d’agrumes, et pour l’hydrolat de géranium. Mais tu me donnes envie d’essayer l’hydrolat de ciste maintenant ;) J’ai bien aimé l’hydrolat de bambou (mais sans plus), et l’hydrolat de lavande n’a pas vraiment eu d’effet sur moi …

      Les hydrolats d’agrumes ne contiennent pas de substances photosensibilisantes, donc ça ne pose pas de problème de les utiliser en été :)

      Haha, oui, avec tous ces indices, deviner ton type de peau est plutôt facile, j’avoue ;)

      Gros bisous <3

  7. Bonjour Mamzelle,
    Merci pour ton blog fort intéressant !
    Je suis novice en ce qui concerne les hydrolats et autres huiles… j’ai une peau hyper réactive qui ne supporte plus grand chose et qui est déshydratée (tout pour plaire!) une amie m’a conseillé d’utiliser l’hydrolat de camomille romaine + huile de rose de damas et en crème de jour de l’aloé vera 100% en gel. Le soucis c’est que ma saleté de peau se déshydrate rapidement et les tiraillements reviennent rapidement. Niveau rougeur ca s’est calmé mais bon…
    Aurais tu quelques conseils à ma prodiguer?
    Merci et grosses bises

    1. Coucou :)

      Avec plaisir pour le blog ! Je suis ravie qu’il te plaise autant et que tu le trouves intéressant :)

      Si ta peau est déshydratée, le gel d’aloé vera, qui est très hydratant, devrait beaucoup t’aider. Par contre, tu auras une sensation de tiraillement après l’avoir appliqué : c’est tout à fait normal et ça ne signifie pas qu’il déshydrate ta peau, au contraire ! Je sais que ça peut paraître contre-intuitif, et pourtant …
      SI jamais la sensation de tiraillement après avoir appliqué ton gel d’aloé vera te gêne, je te conseille d’en mélanger une noisette avec un peu d’huile végétale, d’émulsionner le tout et de l’appliquer sur ton visage : cette méthode d’application devrait te permettre d’éviter (ou au moins de réduire) les sensations de tiraillement au niveau de ta peau.

      Pour les peaux déshydratées, on conseille généralement l’extrait hydroglycériné de concombre (http://www.aroma-zone.com/info/fiche-technique/extrait-concombre-bio-aroma-zone) aussi. Je ne peux pas t’en dire plus étant donné que je n’ai pas du tout la peau déshydratée et que je n’ai donc jamais testé moi-même, mais j’en ai entendu et lu beaucoup de bien :)

      J’espère t’avoir un peu aidée !

      Des bisous <3

  8. re bonjour,
    (au dessus j’ai fait un test d’envoi hihhihi)
    J’ai envie de vous jetter des fleurs ! (et pas pour rire)
    Je viens de lire et c’était clair et rapide et aussi trèèèès chouette pour moi.
    Votre façon d’écrire m’a fait rire…Moi aussi j’aime bien faire des ptits comment’ comme le « à peine traumatisée la fille) je trouve cela frais et marrant. (bon des fois pour moi ça rate…humour à l’anglaise peut-être ? des fois c’est ce qu’on me dit)
    Mais bon voilà, juste pour dire (enfin ça fait déjà un beau paragraphe !) que j’ai bien aimé votre article et que chez nous on aime aussi l’eau de rose, l’eau de lavande, de citron…Mes enfants (fille et garçon) en mette tous les matins à la place de l’eau du robinet. ça va plus vite et c’est meilleur pour la santé ! Et l’moral du matin…sauf si c’est du romarin bien sûr..100 % d’accord avec l’odeur de poulet, DUR ! dès le matin j’aime pas non plus ! (parfois faut cuisiner tôt et du coup ça me fait des « hauts de coeur »).
    Et concernant la lavande j’aime l’odeur de la vrai lavande donc pour l’eau florale ça passe…ou ça casse car des fois ça me fait penser au désodorisant wc !

    Bonne journée bonne continuation
    bises

  9. Tine/citron préssée et carotte rapée dit :

    Coucou Sonia;

    hier j’ai passé ma journée sur aroma zone avec une idée en tête…changer radicalement ma routine beauté et soins ! J’ai fait une overdose de produits de grandes surfaces (marres des garniers; l’oréal; dessange etc. et de leurs produits pas du tout naturels et testés sur les animaux). J’utilisais déjà quelques hydrolats (fleurs d’oranger) mais choisis aux hasards à l’époque (juste parce que je suis accro à l’odeur de la fleur d’oranger ^^); bref tout ça pour dire que devant tout le choix proposé par le génialissime site qu’est AZ; j’étais un peu perdu…et la je tombe sur ton blog… tout est devenu claire et limpide; étant phobique des pores dilatés et ayant la peaux mixte j’ai choisi l’hydrolat de citron (en plus les agrumes c’est mon dada) et d’hamamélis. Et l’envie de vraiment TOUT changer m’a envahi; à moi la fabrication de savon et shampoo en tout genre; en passant par les gommages aux noyaux d’olives; le rouge à lèvre à la bettrave et j’en passe…je vais m’éclater !! :D et c’est toi que m’a renforcée dans cette idée; alors merci beaucoup et bravo pour ce super blog !!
    PS: J’aimerais beaucoup te demander d’être ma marraine sur AZ; j’ai pas encore crée mon compte et je pensais passer ma giga commande (je sens que je vais manger beaucoup de patte le mois prochain) rapidement. Ce serai possible ? :)
    En tout cas continu dans cette direction; encore bravo !
    Bonne journée

    1. Coucou :)

      Merci beaucoup pour ton adorable commentaire qui m’a énormément touchée <3 Je suis ravie que mon blog t'ait autant plu et inspirée, et que mes articles t'aient donné une tel envie de renouveau :)

      Évidemment, je serais plus que ravie de devenir ta marraine AromaZone ! Je t'envoie un email à ce sujet tout de suite :)

      Très bonne soirée à toi et à très bientôt !

  10. Bonjour ! Super article sur les hydrolats !
    J’avais une petite question j’ai acheté celui au laurier et rose de Damas et je voudrais savoir si je devais les garder au frigo après ouverture (sachant que je l’utilise matin et soir ..) ?

    Merci beaucoup :)

Envie de me laisser un petit mot doux (ou pas) ?