Blog Beauté et Lifestyle

Un week-end à Ottawa – Gatineau

Il y a quelques semaines, nous avons poursuivi notre découverte du Canada en visitant la capitale canadienne, Ottawa, et sa ville jumelle au Québec, Gatineau. Moins connue que Montréal, Vancouver ou encore Toronto, Ottawa est aussi une ville plus petite et plus paisible, que nous avons pris plaisir à découvrir le temps d’un week-end.

Hotel-Fairmont-Chateau-Laurier-et-ecluses-du-Canal-Rideau-rivière-des-Outaouais-Ottawa-Capitale-Ontario-Canada

Située en Ontario (province anglophone), Ottawa est séparée de sa ville jumelle au Québec (province francophone), Gatineau, par la rivière des Outaouais (Ottawa River), qui marque la frontière naturelle entre ces 2 provinces (Ontario, côté Ottawa, et Québec, côté Gatineau). Les villes d’Ottawa et de Gatineau sont reliées par 3 ponts, le plus connu étant le pont Alexandra (Alexandra Bridge), qui se traverse très facilement en voiture, à vélo ou à pied. On peut donc visiter les 2 villes en une seule fois, d’autant plus qu’elles ne sont pas très grandes (enfin par rapport à la grande majorité des villes nord-américaines, j’entends : ce ne sont pas non plus des bourgs, hein bigsmile ). Une voiture est loin d’être indispensable (elle vous encombrera plus qu’autre chose !), et même les transports en commun ne sont pas utiles : c’est à vélo ou à pied que vous découvrirez le mieux ces 2 villes et apprécierez le plus votre visite, d’autant plus s’il fait beau !

Le centre ville historique – Ottawa, capitale du Canada et ville institutionnelle

Ottawa étant la capitale du Canada, on y retrouve de nombreux institutions et bâtiments officiels canadiens. Un bon nombre d’entre eux sont regroupés les uns à la suite des autres sur la rue Wellington (Wellington Street), la rue principale du centre ville historique d’Ottawa, qui longe la rivière des Outaouais (Ottawa River).

D’ouest en est, en remontant vers le canal Rideau, vous pourrez ainsi voir et visiter les Archives Nationales du Canada, la Bibliothèque Nationale du Canada, la Cour Suprême de Justice du Canada, la Banque Nationale du Canada, l’édifice Langevin (quartier général de la branche exécutive du gouvernement canadien, avec notamment le Cabinet du Premier Ministre du Canada et le Bureau du Conseil Privé), et enfin la colline du Parlement (Parliament Hill), où se situe le Parlement du Canada

Edifice-Langevin-Ottawa-Capitale-Ontario-Canada

Edifice Langevin (Langevin Block), faisant face au Parlement du Canada

La construction la plus belle et impressionnante est évidemment le Parlement du Canada, situé sur la Colline du Parlement (Parliament Hill).

Edifice-est-du-Parlement-du-Canada-Parliament-Hill-Ottawa-Capitale-OntarioEdifice est du Parlement du Canada

Edifice-central-du-Parlement-du-Canada-Parliament-Hill-Ottawa-Capitale-OntarioEdifice central du Parlement du Canada (vue depuis le pont Alexandra), avec la Bibliothèque du Parlement au centre

Son architecture rappelle énormément celle du Palais de Westminster à Londres, tour de Big Ben incluse. De la même manière, on pourrait croire que les gardes canadiens (Garde de Cérémonie) font partie de la garde royale britannique tellement leurs uniformes se ressemblent ! Même si le Canada est aujourd’hui complètement indépendant, il fait toujours partie du Commonwealth, et l’empire britannique y a laissé son empreinte, c’est certain ! D’ailleurs, les billets de dollars canadiens sont à l’effigie de la Reine d’Angleterre : je pense que c’est assez révélateur ;)

Defile-de-la-Garde-de-ceremonie-canadienne-Ottawa-capitale-Ontario-CanadaGardes de la Garde de Cérémonie du Canada en plein défilé

Si vous avez la chance de pouvoir assister à la relève de la garde, ne la loupez surtout pas : vous en prendrez plein les yeux !

Ne manquez pas non plus la vue sur le pont Alexandra et Gatineau depuis l’arrière du Parlement, et prenez le temps de le visiter si vous en avez le temps : ça vaut le coup, en particulier pour la Bibliothèque du Parlement qui est juste splendide !

Le canal Rideau (Rideau Canal)

A l’extrême est de la rue Wellington, juste après avoir dépassé le Parlement du Canada, vous trouverez le canal Rideau.

Ecluses-du-Canal-Rideau-rivière-des-Outaouais-Ottawa-Capitale-Ontario-CanadaLe canal Rideau et ses écluses (vue depuis la rue Wellington)

Le canal Rideau est un canal artificiel creusé au début du XIXème siècle à des fins militaires. Il avait pour objectif de relier Ottawa à Kingston, et ainsi de créer une voie navigable praticable entre Kingston et Montréal, de façon à pouvoir contrer un blocus sur le fleuve Saint-Laurent en cas de conflit avec les Etats-Unis. Au final, aucun conflit n’a éclaté entre Canada et Etats-Unis, et le canal Rideau n’a donc jamais rempli ses fonctions militaires. Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2007, c’est aujourd’hui un canal de plaisance sur lequel de nombreux Canadiens prennent plaisir à naviguer, que ce soit en bateau, en canoë ou en pédalo. A la belle saison, on peut faire de très jolies balades le long de ses bordures vertes, et en hiver, il gèle et constitue la patinoire naturelle la plus longue du monde ! Ne manquez pas la vue sur ses écluses et l’endroit où il se jette dans la rivière des Outaouais depuis la rue Wellington : la perspective est vraiment jolie !

Le marché By (Byward Market)

En dépassant le canal Rideau, la rue Wellington (Wellington Street) devient la rue Rideau (Rideau Street), qui est la rue commerçante du centre-ville d’Ottawa. On y retrouve notamment un centre commercial (le centre Rideau), mais aussi d’autres magasins, comme Shoppers Drug Mart, Dollarama, etc. (bref, la base, quoi bigsmile ).

Au niveau de la jonction entre rue Wellington et rue Rideau, vous trouverez l’Hôtel Fairmont Chateau Laurier, un hôtel de luxe construit sur le modèle des châteaux français du XVIIIème siècle, faisant face au Centre National des Arts et, un peu plus loin, au Monument commémoratif de guerre du Canada (construit en hommage aux combattants canadiens de la Première Guerre Mondiale).

Hotel-Fairmont-Chateau-Laurier-Ottawa-Capitale-Ontario-CanadaHôtel Fairmont Chateau Laurier

Un peu plus loin sur la rue Rideau, vous pourrez entrer sur le marché By (Byward Market) et son réseau de rues piétonnes.

Marche-By-Byward-Market-Ottawa-Capitale-Ontario-Canada

Entrée principale du marché By (Byward Market)

Un coin idéal pour se balader, faire quelques achats d’artisanat et/ou de produits frais, et prendre un lunch sur le pouce, ou attablé sur l’une des nombreuses terrasses. C’est l’une des parties d’Ottawa que j’ai préférées, que ce soit pour son joli décor, son ambiance, ou les trouvailles en tous genres qu’on peut y faire !

Rue-pietonne-autour-du-Marche-By-Byward-Market-Ottawa-Capitale-Ontario-Canada

L’une des rues piétonnes autour du marché By (Byward Market)

Si vous passez par là, ne loupez pas les queues de castor (Beaver Tails) du stand BeaverTails. Même si vous pourrez en trouver à peu près partout au Canada, ce stand BeaverTails est le premier qui a été construit sur le territoire canadien, en 1980. Ca mérite bien de s’y arrêter pour une petite dégustation, non ?

Stand-BeaverTails-queues-de-castor-Marche-By-Byward-Market-Ottawa-Capitale-Ontario-Canada

Stand BeaverTails du Marché By (Byward Market)

La queue de castor est une pâtisserie canadienne traditionnelle préparée à partir d’une sorte de pâte à beignet étirée de façon très fine pour lui donner une forme de queue de castor, puis frite dans de l’huile de canola et recouverte d’ingrédients de votre choix. La version classique au sucre et cannelle est ma préférée, mais vous pouvez aussi opter pour une version plus gourmande au beurre d’érable et chocolat, au chocolat praliné-rondelles de banane, à la pâte à tartiner aux Oréo, ou, soyons fous, au chocolat fondu, beurre de cacahuètes et pépites de Reese ! #MangerRouler bigsmile

Queues-de-castor-beavertails-sucre-cannelle-beurre-erable-cheesecake-skor-marche-By-Byward-Market-Ottawa-capitale-Ontario-Canada

Queues de castor (Beaver Tails) … non, ce ne sont pas des escalopes panées tongue

Si les queues de castor ne vous tentent pas (ou s’il vous reste encore un peu de place bigsmile ), vous pouvez aussi opter pour un « Cookie Obama », vendu par la boulangerie française Moulin de Provence. Rien de bien fou niveau gustatif : il s’agit juste d’un sablé au beurre recouvert d’un fin glaçage au sucre. Mais comme le Président américain l’a élu meilleur cookie du monde lors de son passage dans la capitale canadienne, on peut être tenté d’y goûter malgré tout wink

Biscuits-sables-au-beurre-Obama-Cookies-stand-boulangerie-francaise-Moulin-de-Provence-marche-By-Byward-Market-Ottawa-capitale-Ontario-Canada

Faire son beurre sur de simples sablés au beurre … moi je dis merci Obama pour le sacré coup de pouce !

Biscuits-sables-au-beurre-Obama-Cookies-boulangerie-francaise-Moulin-de-Provence-marche-By-Byward-Market-Ottawa-capitale-Ontario-Canada

On bitche, on bitche … mais au final on goûte quand même, hein bigsmile

En poursuivant vers le nord depuis le marché By, vous arriverez au Musée des Beaux-Arts du Canada (National Gallery of Canada), dont l’entrée est gardée par « Maman » (pas la mienne, hein bigsmile ), une sculpture d’araignée géante en bronze d’un peu plus de 9 mètres de haut. (Appeler une araignée géante Maman, non mais ouatezefeuck franchement bigsmile )

Statue-araignee-geante-en-bronze-Maman-Musee-des-Beaux-Arts-du-Canada-Ottawa-Capitale-Ontario

Maman … ?!

En face du  Musée des Beaux-Arts du Canada, vous pourrez admirer la cathédrale Notre-Dame (que, très sincèrement, je n’ai pas trouvé exceptionnelle). Vous pourrez alors soit continuer vers Neapan’s Point et le pont Alexandra pour vous diriger vers Gatineau (direction ouest), soit vous diriger vers le quartier des ambassades et la Résidence du Gouverneur Général du Canada (direction est).

Le quartier des Ambassades, les Chutes Rideau (Rideau Falls) et la maison du Gouverneur général du Canada (Rideau Hall)

En prenant la direction est depuis le Musée des Beaux-Arts du Canada (National Gallery of Canada), vous passerez devant le Musée de la monnaie canadienne (Royal Canadian Mint), puis vous pourrez longer la rivière des Outaouais (Ottawa River) en direction du quartier des ambassades.

Le quartier des ambassades est un coin vert et paisible. On y fait une balade très agréable, au calme, en admirant des ambassades aux bâtiments beaux et variés. Après 15 à 20 bonnes minutes de marche, vous arriverez au niveau des Chutes Rideau (Rideau Falls). Elles n’ont évidemment pas l’envergure des chutes du Niagara, mais des chutes, ça reste toujours sympa, non ?

Chutes-Rideau-Falls-Ottawa-Capitale-Ontario-Canada

Chutes Rideau (Rideau Falls)

Puis, à nouveau 15 minutes plus tard, vous pourrez entrer sur le terrain de la Résidence du Gouverneur Général du Canada (Rideau Hall). Même si la balade peut vous paraître longue et que la Résidence du Gouverneur Général du Canada est plutôt excentrée, la visiter a été l’un de mes moments préférés, et je vous conseille vraiment de le faire ! Le domaine est grand, vert et paisible, et on s’y balade au milieu des écureuils avec plaisir. On peut y admirer différents arbres plantés par des chefs d’Etat (dont un chêne rouge planté par le président américain Nixon !), se reposer sous une tonnelle de roses, ou encore jouer au frisbee ou au ballon sur l’une des grandes pelouses. Assez surprenant de pouvoir entrer librement et même jouer dans une demeure de gouverneur, hein ?

Residence-du-Gouverneur-General-du-Canada-Rideau-Hall-Ottawa-Capitale-Ontario

Résidence du Gouverneur Général du Canada (Rideau Hall)

Le bâtiment en lui-même n’a pas une architecture folle, mais la visite (gratuite, en français ou en anglais), vaut vraiment le coup. On y découvre des salles plus jolies les unes que les autres (la salle de réception et de bal heart ), et on y apprend énormément de choses sur l’Histoire et le fonctionnement politique du Canada. Comme tous les Canadiens, les guides sont passionnés par leur pays et son Histoire, et ils trouveront le moyen de vous intéresser et de vous transmettre leur passion, faites-moi confiance !

Juste à côté de la Résidence du Gouverneur Général du Canada (Rideau Hall), vous pourrez admirer la résidence officielle du Premier Ministre du Canada : le 24, Promenade Sussex (24 Sussex Drive). Mais vous ne pourrez pas y entrer pour prendre le thé avec le Premier Ministre : faut quand même pas déconner wink

Neapan’s Point, le pont Alexandra (Alexandra Bridge), Gatineau et le musée de l’Histoire du Canada

En prenant la direction est depuis le Musée des Beaux-Arts du Canada (National Gallery of Canada), vous pourrez flâner dans le parc Major’s Hill et admirer la vue sur la rivière des Ouataouais et Gatineau, puis rejoindre la statue de Champlain et Neapan’s Point, qui offre un très beau point de vue sur Gatineau d’une part, et sur la Colline du Parlement d’autre part (même si, personnellement, je trouve que les vues sont encore plus belles depuis le pont Alexandra lorsqu’on le traverse à pied ou à vélo).

Vous pourrez ensuite traverser le pont Alexandra (Alexandra Bridge) et rejoindre Gatineau. Le principal intérêt de la visite de Gatineau est le Musée de l’Histoire du Canada (anciennement Musée des Civilisations du Canada), qui est selon moi à voir, que ce soit pour son architecture ou pour ses expositions.

Architecture-du-musee-de-Histoire-du-Canada-Ottawa-Capitale-Ontario

Musée de l’Histoire du Canada (vue depuis le Pont Alexandra)

On y apprend notamment énormément sur les peuples natifs (Amérindiens), et on peut y admirer la plus grande collection intérieure de totems du monde.

A Gatineau, vous pourrez aussi flâner le long de l’eau dans le parc Jaques Cartier, petit mais agréable à visiter, ou décider de rejoindre le parc de la Gatineau (Gatineau Park), un parc de conservation gigantesque que j’aurais beaucoup aimé visiter. Mais pour cela, il vous faudra impérativement une voiture, parce que ça n’est pas la porte à côté !

Parvis-du-musee-de-Histoire-du-Canada-Ottawa-Capitale-Ontario

Parvis du Musée de l’Histoire du Canada … son architecture est intéressante, vous ne trouvez pas ?

 

L’ensemble du parcours que je vous ai décrit dans cet article, depuis la rue Wellington jusqu’au Musée de l’Histoire du Canada, constitue le Boulevard de la Confédération (Confederation Boulevard). Vous trouverez des panneaux explicatifs avec une carte et des repères tout son long, ce qui vous permettra de vous orienter très facilement et d’en apprendre plus sur chacun des endroits que vous visiterez.

En dehors de ce parcours historique, Ottawa est aussi une ville nord-américaine tout ce qu’il y a de plus classique, avec ses gratte-ciels, son Chinatown, etc. Nous en avons parcouru une petite partie, mais à mon sens, on n’y trouve rien d’original ni de particulier à Ottawa, alors ça ne vaut pas nécessairement le détour

En revanche, je vous conseille de participer à l’une des visites nocturnes « Haunted Walk » organisées dans la ville sur différentes thématiques (la plupart des visites sont en anglais, mais certaines visites sont aussi proposées en français). Nous avons choisi la visite « Ghosts and the Gallows » (« Fantômes et potences ») de l’ancienne prison d’Etat et son couloir de la mort, reconvertie aujourd’hui en auberge de jeunesse (#toutvabien) et supposée être l’un des bâtiments les plus hantés d’Amérique du Nord. En plus d’y découvrir les conditions de détention, les cellules, le couloir de la mort et la potence, on y apprend des faits historiques intéressants, mais aussi les histoires et légendes de fantômes liés à cette prison. La visite d’1h30 était tout simplement géniale, et nous avons seulement regretté de ne pas pouvoir nous attarder plus sur chacun des panneaux explicatifs (le guide parle en même temps qu’on visite les locaux, et mine de rien il trace, hein !).

Quelques petites choses à savoir sur Ottawa

Ecluses-du-Canal-Rideau-rivière-des-Outaouais-et-Hotel-Fairmont-Chateau-Laurier-Ottawa-Capitale-Ontario-Canada

Les écluses du canal Rideau et l’arrière de l’Hôtel Fairmont Chateau Laurier (vue depuis le Pont Alexandra)

Bien que située en Ontario, une province anglophone, Ottawa est la ville canadienne la plus bilingue que nous ayons visitée : absolument tout y est affiché dans les deux langues officielles du pays (une chose qui n’est pas toujours respectée dans les autres villes canadiennes), et les Ottaviens, ses habitants, parlent un anglais et un français tout aussi fluides et parfaits. Peut-être parce qu’Ottawa est située à la frontière avec le Québec, mais peut-être aussi parce qu’Ottawa est la capitale, et qu’elle se doit donc de montrer l’exemple. Dans tous les cas, si vous ne parlez pas anglais, vous n’aurez aucun mal à trouver quelqu’un qui puisse vous venir en aide (ce qui n’est largement pas le cas partout au Canada, qu’on se le dise …).

Ottawa étant la capitale du Canada et une ville institutionnelle officielle, elle a une image de ville paisible, calme, familiale et très sérieuse … alors que sa ville jumelle au Québec, Gatineau, a une image plus sulfureuse : située au Québec où les lois concernant la consommation d’alcool sont plus permissives, on y trouve des casinos, la vie nocturne y est plus intense, et il paraît que les bureaucrates s’échappent régulièrement d’Ottawa pour aller s’y détendre et y décompresser de façon plus ou moins conventionnelle, loin des obligations liées à leurs fonctions officielles et des regards curieux wink Que chacun y comprenne ce qu’il voudra : je n’en sais pas plus que ça tongue

Le campus universitaire d’Ottawa est très vert et agréable, et on peut y louer une chambre pour la nuit ! C’est ce que nous avons fait, et je vous le recommande vraiment : loger sur un campus universitaire nord-américain, avec toute l’ambiance qui va avec, c’est juste le pied intersidéral wink

De notre week-end à Ottawa, je garde l’image d’une ville belle, paisible et verte, à taille humaine, dans laquelle je n’aimerais pas vivre parce que je suis plutôt une accro aux grandes métropoles agitées, mais que j’ai pris plaisir à découvrir et visiter !

 

J’espère que cette petite (?) visite dans la capitale canadienne vous aura plu,

et que cet article vous sera utile si jamais vous décidez d’aller la visiter vous aussi !

 

signature mamzelle boom
Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Email this to someone

28 commentaires pour “Un week-end à Ottawa – Gatineau

  1. Wooow quelle belle visite virtuelle !! Cette ville est vraiment trop belle, merci de nous la faire découvrir avec de si jolies photos ! En voyant l’araignée ça m’a fait drôle, parce que lorsque j’étais allée à Bilbao (Espagne) il y a environ deux ans avec ma maman, elle y était aussi près d’un musée d’art ! Je me demande si c’est la même :)

    1. Oooh, merci beaucoup Roberta <3 Je suis contente que cette visite virtuelle d'Ottawa et Gatineau t'ait autant plu :) Je partage toujours toutes mes aventures avec vous avec plaisir, et quand vous appréciez autant que moi ces échanges, je suis une blogueuse comblée :)

      Effectivement, pour la statue "Maman" de Louise Bourgeois, tu as entièrement raison : on retrouve exactement la même devant le musée Guggenheim de Bilbao ! Je ne le savais pas du tout, mais je viens de l'apprendre grâce à toi et une petite recherche Google ;)

  2. Coucou ma jolie et merci mille fois pour tes articles qui font tellement voyager. Tes photos sont magnifiques et en te lisant, on a l’impression de découvrir la ville avec toi. C’est vraiment très sympa. J’aime beaucoup ce genre d’articles. Et tu as eu la chance de croiser « maman ». Je pense qu’il doit s’agir d’une sculpture de Louise Bourgeois dont j’avais vu une expo il y a plusieurs années à Beaubourg qui était top. On retrouve bien son univers un peu spécial ici. :) Plein de bisous et très bonne journée !

    1. Coucou Julie :)

      Avec plaisir pour les articles sur mes aventures ! Je suis tellement contente qu’ils vous permettent de voyager un peu avec moi :)

      Merci beaucoup pour tes gentils compliments sur mon article et mes photos <3 Ils me vont droit au coeur :)

      "Maman" est effectivement une statue de Louise Bourgeois, une artiste que je ne connaissais pas du tout avant de la découvrir à Ottawa. Chapeau bas pour ta culture : ton commentaire m'a tout simplement épatée :)

      Dommage que j'ai loupé cette fameuse exposition à Beaubourg : je serais bien allée la voir !

      Très bonne journée à toi aussi ma belle !

      Des bisous <3

  3. dont l’entrée est gardée par « Maman » (pas la mienne, hein :D ), une sculpture d’araignée géante en bronze d’un peu plus de 9 mètres de haut. (Appeler une araignée géante Maman, non mais ouatezefeuck franchement :D ) –> MDR ! Ils sont fous ces canadiens ^^

    Je n’ai pas visité Ottawa lors de mon séjour de 15 jours à Montréal, j’ai préféré aller faire un tour à Québec et aux chutes de Montmorency ( si ma mémoire est bonne ). Et franchement quand je lis tout ce que tu racontes et que je vois tes photos, je regrette de ne pas y être allée ! J’espère pouvoir y retourner un jour avec Musclor, qui lui, n’a encore jamais mis les pieds au Canada :)

    Bisettes <3

    1. Le pire c’est que cette araignée est devenue une sorte d’emblème de la ville, et du coup on trouve un peu partout des vendeurs d’araignées en perles, en bois, etc. :D

      15 jours c’est vraiment court pour visiter la région, et à ta place je ne sais pas si je me serais rendue à Ottawa non plus. Mais si tu repasses par le Canada avec Musclor (et ton futur petit bout !), ça peut être vraiment sympa d’y faire un arrêt. Et de m’envoyer un mail pour qu’on aille boire un verre ensemble aussi ! Ai-je vraiment besoin de le préciser ? ;)

      Des bisous ma jolie <3

  4. Tes photos sont superbes et l’architecture est vraiment sympa, assez différente de ce que l’on trouve ici ! Mention spéciale pour l’araignée géante ah ah ! Tu ne t’es pas mise en dessous? Et puis les queues de Castor miam ! Si tu pouvais m’en envoyer par voie postale ce serait sympa ah ah :-D
    Merci Sonia avec ton article j’en ai pris plein les mirettes ! Et bon séjour à Washington !

    1. Merci beaucoup pour tous tes gentils compliments ma Carmenita <3

      Si, je suis bien allée en-dessous de l'araignée, et c'est d'ailleurs assez perturbant parce qu'elle a le ventre plein d'oeufs de bébés araignées :D Je ne la mettrai (clairement) pas dans mon salon, mais il faut bien reconnaître que c'est assez original comme oeuvre ;)

      Les queues de Castor c'est vraiment terrible <3 Si seulement je pouvais t'en envoyer par La Poste, ou via une simple connexion Internet, je le ferai avec le plus grand plaisir :) Mais qui sait, on aura peut-être l'occasion d'en manger une ensemble un de ces jours ? :)

      Avec plaisir pour l'article ! Je suis ravie qu'il t'ait autant plu :)

      Je suis rentrée de Washington D.C. avant-hier, mais avec environ 36h de voyage aller-retour en 3 jours, je suis toujours un peu déphasée ;)

  5. Coucou Sonia,
    Les photos sont très jolies. Si je passe un jour à Ottawa je croquerais bien dans un Obama Cookie. Ce pays m’a l’air très sympa à vivre, mais je crois que mon pays me manquerait si je devais partir y vivre. En ce moment je consomme pas mal de sirop d’érable, du Mapple Joe (envie du moment), il est comment le votre par rapport à celui que l’on peut trouver en France?

    Des bisous :)
    Marie

    1. Coucou Marie :)

      Merci beaucoup pour tes gentils compliments sur mes photos <3 Je suis ravie qu'elles t'aient plu :)

      Les cookies Obama n'ont rien d'exceptionnel, mais ce sont de bons sablés au beurre, et c'est déjà pas mal ;)

      Je comprends très bien ta position concernant le fait que ton pays d'origine te manquerait. Moi j'ai toujours beaucoup bougé, donc je suis habituée, et je peux me sentir rapidement chez moi à peu près partout, mais je comprends très bien que ça ne soit pas le cas pour tout le monde :)

      Au Canada, il n'y a pas un seul, mais plusieurs sirops d'érable : on distingue le sirop d'érable très clair, clair, médium, ambré et foncé, selon le moment de l'année où il est produit. Je t'avoue qu'au départ on ne fait pas vraiment la différence entre tous ces types de sirops d'érable, mais avec le temps on apprend à en déceler les subtilités :) On trouve aussi du beurre d'érable (une pâte à tartiner au sirop d'érable : c'est mon produit dérivé de l'érable préféré !), des bonbons à l'érable, etc. Le sirop d'érable est aussi vendu dans de gros contenants (des boîtes de conserve énormes par exemple), et non pas en petite bouteilles qui coûtent une blinde comme en France (c'est d'ailleurs l'un des sujets de moquerie préférés des Québecois à notre sujet ;) ).

      J'espère avoir répondu aux questions que tu te posais, mais n'hésite surtout pas si tu en as d'autres :)

      Gros bisous <3

  6. Merci pour tes articles touristiques, on y apprend plein de choses !
    Et personnellement, pour celui-ci (par exemple ou sur Montréal), ça me donne vraiment envie d’aller au Canada/Québec (depuis des années).
    C’est drôle, les « Ghosts Tours » doivent être un grand classique chez les anglo-saxons, puisqu’on retrouve cela à la célèbre tour de Londres. Mais aussi à Edimbourg, avec la visite d’un quartier du XVIIIème siècle sous les rues actuelles (Mary King’s Close : http://www.realmarykingsclose.com/), unique au monde comme lieu : des rues d’époque sous les rues actuelles.

    1. Avec plaisir pour les articles sur ma vie en Amérique du Nord ! Je suis contente qu’ils te plaisent, que tu y apprennes des choses, et qu’ils te donnent encore plus envie de venir découvrir le Canada :)

      C’est vrai que les Ghost Tours sont un grand classique chez les Anglo-Saxons ;) J’avais aussi fait une visite de ce style à Londres, sur le thème de Jack L’Eventreur, et j’avais adoré aussi :) Par contre je n’avais pas fait celle de la Tour de Londres, et je ne suis jamais allée à Edimbourg (mais j’aimerais bien !). Merci beaucoup pour le bon plan ! Je le note au cas où j’y vais un jour :)

  7. Coucou ma belle. Merci beaucoup pour cette découverte. Ottawa est une ville qu’on connait vaguement de nom, mais dont on ignore tout ici!! C’est super d’avoir pu m’y promener grâce à toi! Les beaver tails ont quand même l’air hard!!
    Plus sérieusement, on dirait que la ville est un mélange de « vieille Europe » hors d’échelle et gigantesque et d’architecture bien américaine. L’ensemble est surprenant!!

    En revanche, pour l’araignée « Maman », qui fait dire à Lalu « Ils sont fous ses canadiens », je m’inscrit en faux!! Cette araignée est française! Pur jus. Elle est de la sculptrice Louise Bourgeois, 100% frenchie (bon Ok, new yorkaise d’adoption!), qui l’a dédiée à sa maman (cqfd). Les araignées sont son motif sculptural de prédilection, et de fait, autour de la toile, du fi, du tissage (sa maman, morte alors qu’elle était jeune, était tisserande), elle en fait un hommage à la mère. Française, mais étrange quand même, je vous l’accorde!!
    Louise Bourgeois etait une de nos artistes les plus célèbres du monde (et qui vend ses oeuvres les plus cher!!) Elle est morte récemment, en 2010, à 98 ans!! Comme quoi, les araignées…. ça a bien marché!!

    J’adore les campus américains, j’avais visité Yale, qui m’avait enchanté! C’est super d’avoir pu y passer la nuit. Est-ce que c’est parce que c’est les vacances??
    Des gros bisous sucre -paillette- oreo, merci beaucoup de nous faire voyager!!

    1. Coucou <3

      Avec plaisir pour la découverte ! C'est vrai qu'on entend peu parler d'Ottawa en Europe, et qu'on connaît donc peu cette ville, même si c'est la capitale du Canada :) Je suis ravie que mon article t'ait permis de découvrir un peu cette jolie ville et qu'il t'ait autant plu :)

      Je savais que l'araignée "Maman" était une sculpture de la sculptrice française Louise Bourgeois (que, par ailleurs, je ne connaissais pas du tout avant d'aller à Ottawa ... inculte que je suis !), mais je ne connaissais pas tout les détails que tu donnes dans ton commentaire. Merci beaucoup pour les explications, tu m'as appris plein de choses :)
      Et je te confirme que les araignées, ça fonctionne bien, puisque de nombreux vendeurs à Ottawa ont repris le concept et vendent une reproduction de "Maman" en perles, en bois, etc. On trouve des araignées à tous les coins de rue, c'est assez drôle :)

      Je suis complètement fan des campus universitaires américains moi aussi <3 Et Yale, une université de l'Ivy League en plus : quelle chance tu as eu ! Tu dois en garder de supers souvenirs :)
      Pour répondre à ta question, on peut louer des chambres à l'Université d'Ottawa toute l'année, mais c'est sûr qu'en été, avec les étudiants qui rentrent chez eux, il y a plus de places disponibles, et donc plus de chambre de pouvoir obtenir une chambre, même si on ne s'y prend pas des lustres à l'avance :)

      Plein de bisous sucrés au bon goût de queue de castor <3

      1. Pardonne moi, j’ai fais ma mamzelle Je sais tout!! C’est parce que je l’avais étudiée durant mes études!
        Yale, je n’y ai passé que quelques heures, mais c’était magnifique! Les gens étaient très accueillants, et puis il y avait des écureuils partout!!
        Biseesss

        1. Oh mais non, pas du tout ! Au contraire ! Tu as très bien fait, et j’ai été ravie d’apprendre des choses grâce à toi :) C’est aussi à ça que servent les blogs et nos échanges : apprendre les unes des autres :)

          Haha, les écureuils sur la côte Est en Amérique du Nord, c’est vraiment un grand classique ;) Même pour quelques heures seulement, avoir visité Yale est vraiment une super expérience ! Tu as très bien fait d’en profiter :)

          Gros bisous ma jolie <3

  8. Bravo pour cet article, c’était très intéressant et complet même pour moi qui habite à Gatineau et qui travaille à Ottawa! :)

  9. Salut,
    Fiou le dépaysement. :) Un jour, je mettrai les pieds là-bas ! Je le dis, je devrais le faire… lol
    Merci pour ce petit tour d’horizon. Encore ! lol
    ++

  10. Je serai 2 jours à Ottawa, les 10 et 11 août prochain, et ce petit article va m’être très utile pour organiser ma visite.
    Merci beaucoup !!!

Envie de me laisser un petit mot doux (ou pas) ?